Here we are!!!

Bon alors ça y est... NYC  en vrai de vrai. L' Amérique dès la montée dans l'avion, où les hôtesses de l'air ne sont pas exactement les modèles de grâce que l'on connaît par chez nous... La plus jeune doit avoir 40 ans, et la plus âgée, une cinquantaine un peu abimée, les cheveux à ras, quand sa collègue à les cheveux longs et complètement lâchés... fuck the principes, we are in America!!

8 longues heures de vol, 8 longues heures de bleu océan qui n'en finit plus et nous fait nous sentir comme des Christophe Colomb des airs, criant au miracle lorsque, enfin, la terre est là! Ca va vite. On descend, le soleil aussi. Les quartiers résidentiels, les rues en équerre avec piscine et jardins bien rangés, les voitures devant; Wisteria Lane? est-ce Terri Hatcher qui tond sa pelouse?

Et on y est, la sky line, Christler tower, Empire State, Rockefeller, et en pointillés les twins, qui brillent par leur absence. tout ça en ombre chinoise sur fond de coucher de soleil. Très facile d'imaginer à ce moment là, les millions d'immigrants qui arrivaient pleins d'espoirs face à cette beauté et cette force. American dream begins here.

Bon, ensuite c'est moins marrant, 2 h d'attente debout pour le passage des agents de contrôle de l'immigration. Un vieil homme, Haïtien peut être, qui tombe dans les pommes et attend longtemps un fauteuil à roulettes. les bébés pleurent, et pour moi il est 2 h du mat... Mais ça va, j'ai dormi 30 minutes dans l'avion, et ça m'a suffit.

Je sors finalement de l'aéroport, les taxis jaunes, et les sirènes de police m'accueillent. Je prends le métro, les gens m'indiquent très gentiment quand j'ai un doute. Dans une station, une bande de teens sautillent sur la plateforme, en tapant des mains, ils accompagnent un de leur pote qui nous crache un rap enjoué et improvisé, tout sourire. Ils ont l'air beaucoup plus heureux que nos rappeurs...

J'arrive à Morgan station. Quartier de mon hôtel. Brooklyn.
Du monde partout, des caravanes en alu qui vendent des tacos et  des hamburgers. Les hipsters sont de sortie, ça parle latino, new yorkais, ça parle bobo et ça boit des jus organics. C'est cool.

L'hôtel est très correct. Propre. Je suis dans une chambre avec deux filles qui dorment quand j'arrive.  
5h en France. 23 h ici. Je m'endors.

 Petit déj à disposition ce matin, cream cheese en pot de 5 kg, lait en bidon, sirop d'érable par conteners... Il est 7h ici, la journée m'appartient!