bakpak

12 septembre 2013

 Paris 9°C. New York 32°C.

Il fait très chaud ici. En plus du choc culturel, je me tape le choc des températures entre la rue où il fait une chaleur humide et écrasante, et les intérieurs (de métro, de boutiques, de centres culturels,...) over climatisés!
J'en suis à prendre ma p'tite laine pour les trajets en métro...

 

Ballade entre Grand Central, la gare de New York et Theater District, Broadway...

Drôle de paradoxe entre la première et son monde d'hommes d'affaires en costumes et pompes cirées et la deuxième autrement agitée et quelque peu débauchée.

 

10sept3

10sept2

 

La gare est très agréable, un petit côté British et au sous sol un grand marché avec un super fromager, du bon vin, des traiteurs,...

Au premier balcon de la gare, des Ipads et Iphone sont mis à disposition pour checker Internet entre deux trains,  et pourquoi pas acheter le dernier né d' Apple auprès des nombreux vendeurs?
Very usefull!

 

 

 

10sept5

 

Petite ballade ensuite entre les grattes-ciels...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

10sept6

 

 

 

 

 

 

... Je marche la tête en l'air

 

 

 

 

 

 

 

 

Arrivée à Times Square, sans trop le faire exprès... Décor de films à ciel ouvert, la bande son des klaxons et des sirènes est aussi au rendez-vous. Des écrans partout, ça clignote, ça éblouie, ça fascine!

 

 

10sept7Le soir, j'assiste au Musical Chicago à l'Ambassor District... Youpi!!

Et retour à l'hôtel pour une bonne nuit de sommeil...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le lendemain, départ en métro pour dire bonjour à l' océan, à la plage de Coney Island. Scènes de plusieurs films, c'est une plage au sud de Brooklyn, connue pour son Luna Park du début XXe, restauré depuis. Heureusement!

C'est à Coney Island que l'on voit un des seuls éclats de rire de Buster Keaton, dans "Fatty à la fête foraine". Une scène de Men in Black 3 y a été tournée et dans Requiem for a Dream, on y voit Harry courir après Mariane, sur le ponton.

11sept

11sept7

 

 

11sept8

 

11sept9

11sept10

11sept11

 

Aujourd'hi le Luna Park est fermé. Il y a des nuages et presque persone sur la plage.

Seuls quelques épaves du coin finissent leur bières chez Nathan's, le roi du hot dog.

Ville fantôme, plage déserte, les devantures sont fermées. Il règne un parfum de délavé par ici. Freaky.

L'après-midi, some shopping in Soho...

12sept

 

 

11 septembre 2013...

Drôle de matinée. je pars vers le Lincoln Center qui regroupe le New york Philarmonic, le NYC Ballet et le Metropolitan Opera. En fait je suis tombée en pleine Fashion Week... Moment marrant où je me suis prise pour une journaliste de chez Vogue à mitrailler les créatures de la mode d'aujourd'hui et les androgynies de certaines... Attention les yeux!

 

12sept112sept1612sept212sept1312sept1412sept2112sept1912sept1712sept1812sept2212sept2012sept15

 

Après ce petit intermède de style, je me dirige vers Central Park, le poumon vert de New York. Passage au Strawberry Fields, en hommage à qui de droit, et tour du Reservoir Jacqueline Onassis Kennedy avec vue sur Manhattan...

Très joli tralala.

Et en bonus pour clore ce récit de ces trois derniers jours, petite photo de moi ruisselante après ma marche sous le fucking caniar!

 

12sept23

 

12sept24

 

 

12sept25

 

12sept26

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par Marie Pierson à 19:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]


09 septembre 2013

Me revoilà à la grande tablée matinale de l'auberge de jeunesse. Entre mon thé et deux très jeunes irlandaises en mini-short.


En ce 3e jour à Big Apple, je décide de rester un peu à l'auberge le matin, histoire d'économiser mes pieds et de profiter de la fraicheur des premières heures pour vous écrire.

Samedi matin, après vous avoir écrit mon mail d'arrivée, je suis partie, sac au dos vers ma première journée de marche...

08sept1

East Williamsburgh et Bushwick.


Décors de westerns urbains, immenses avenues désertes, gros "trucks" de marchandises qui soulèvent un nuage de sable derrière eux, ouvriers latinos qui "break" au passage de la camionnette de hot-dogs... Le soleil chauffe les murs de brique.


Je récupère le métro pour aller vers Harlem, tout au nord de Manhattan. Sortie de terre sur la Lenox Avenue ou Martin Luther King Ave. Elle a les deux noms.

08sept1808sept15

Black town. Culte du black power. Rosa Park et Angela Davies à chaque coin de rue, souriantes.
Jour de marché, quelqu'un met de la soul sur son stand et une femme se met à danser, ses paquets à la main. Que des blacks, partout, et je me sens pas blanche pour autant. Barbès en cool et festif. Ca fait du bien!

08sept7C'est l'heure de la messe, je me faufile dans une église ultra bright, avec écrans et choeur de gospel en robes bleues. Sister act on saturday morning! Oh god!


Samuel Lee Jackson en prédicateur engagé et virulent, nous raconte ce qu'a fait Jésus en faisant des jokes et la foule y répond à coup de "Amen" et "Yes, it's true"!


 Un one man show biblique, on se marre, on est d'accord.


Le prêche est contre l'intervention en Syrie.
Parce que "you know men, there are millions of fucking innocents children there"! Dixit Samuel Lee.

08sept9

 

 

08sept11


A la fin, tout le monde papote devant l'église; Ca, c'est universel. Les femmes montrent leur beaux chapeaux dignes du Grand prix de Diane. Michelle Obama est passée par là.

08sept10
Fin d'aprem, quartier de Williamsburgh à Brooklyn. Une sorte d'Amsterdam à la sauce indus,cafés branchés, boutiques vintage dans d' anciens entrepôts, on vent de la barbe à papa et on achète ses légumes bio. Quelques photos pour l'ambiance.


09sept27

 

09sept28

08sept23

09sept29

 

 

Petites emplettes dans une jolie boutique. Puis je rentre à l'hôtel.
Ca n'a l'air de rien, mais les distances parcourues sont très grandes. Pour info, Brooklyn c'est 250 kms² et 2 millions d'habitants. Bim!


Alors pensez quand on flâne!

 

 

 

Dimanche matin. Je me réveille. La nuit se couche. Il est 5h.
J'en profite, je saute dans mon jean, quitte silencieusement l'auberge et toute sa faune endormie et vais rejoindre dans la nuit plus tout à fait là, le métro. Direction, Lower Manhattan et Brooklyn Bridge.

09sept38



Je crois que les photos parlent d'elles mêmes.

09sep42t

09sept32

 

09sept34

09sept35

09sept36

09sept37

09sept39

09sept40

09sept41

 

09sept44


Il est 7h, je suis bien réveillée maintenant, et heureusement car le trou béant des tours jumelles m'attend à un coin de rue, sans que je l'ai trop prévu.

 

C'est le chantier. Deux grands trous à la place des anciennes tours. Leurs empreintes d'origine laissent place maintenant aux plus grandes chutes d'eau d'Amériques du Nord qui tombent dans des cuves carrées de marbre noir, suivant un design très inspiré. Tout autour des arbres plantés et les noms de tous les morts gravés dans le marbre. Avec des roses blanches piqués dedans.


Pour arriver au mémorial, un vigile black nous range par lignes de trois en hurlant "one two three! one two three!".

Ambiance.

Et puis en fait il se calme, il devient marrant. On dirait mon prédicateur de Harlem. Sam Lee Jackson a changé de costume.  Il fait son show en nous expliquant qu'il a bu trop de cafés le matin, il fait des jokes.

Comme on est en Amérique, ils ont déjà reconstruit une grande tour de 541 métres, 108 étages. Freedom tower.

09sept45

 

09sept46

A la sortie du mémorial, je remonte Broadway Ave, déjeune à Chinatown, passe par Little Italy et vais flâner à Soho l'après midi. Très sympa Soho. Boutiques de créateurs, salon de thé (branchés of course!), quartier du shopping et des lofts d'artistes.

09sept48

 

09sept49

 

 

 

Je croise un band qui chante à capella. Enorme. Le CD est déjà dans mon sac de retour. Les copies seront faîtes à la demande!

 

IMG_0836

 

 

09sept50

 

09sept51

 

09sept52

 Et pour finir, quelques photos du quartier où je loge...

 

08sept

 

 09sept53

09sept54

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par Marie Pierson à 16:57 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Le soleil se couche même à New York

Here we are!!!

Bon alors ça y est... NYC  en vrai de vrai. L' Amérique dès la montée dans l'avion, où les hôtesses de l'air ne sont pas exactement les modèles de grâce que l'on connaît par chez nous... La plus jeune doit avoir 40 ans, et la plus âgée, une cinquantaine un peu abimée, les cheveux à ras, quand sa collègue à les cheveux longs et complètement lâchés... fuck the principes, we are in America!!

8 longues heures de vol, 8 longues heures de bleu océan qui n'en finit plus et nous fait nous sentir comme des Christophe Colomb des airs, criant au miracle lorsque, enfin, la terre est là! Ca va vite. On descend, le soleil aussi. Les quartiers résidentiels, les rues en équerre avec piscine et jardins bien rangés, les voitures devant; Wisteria Lane? est-ce Terri Hatcher qui tond sa pelouse?

Et on y est, la sky line, Christler tower, Empire State, Rockefeller, et en pointillés les twins, qui brillent par leur absence. tout ça en ombre chinoise sur fond de coucher de soleil. Très facile d'imaginer à ce moment là, les millions d'immigrants qui arrivaient pleins d'espoirs face à cette beauté et cette force. American dream begins here.

Bon, ensuite c'est moins marrant, 2 h d'attente debout pour le passage des agents de contrôle de l'immigration. Un vieil homme, Haïtien peut être, qui tombe dans les pommes et attend longtemps un fauteuil à roulettes. les bébés pleurent, et pour moi il est 2 h du mat... Mais ça va, j'ai dormi 30 minutes dans l'avion, et ça m'a suffit.

Je sors finalement de l'aéroport, les taxis jaunes, et les sirènes de police m'accueillent. Je prends le métro, les gens m'indiquent très gentiment quand j'ai un doute. Dans une station, une bande de teens sautillent sur la plateforme, en tapant des mains, ils accompagnent un de leur pote qui nous crache un rap enjoué et improvisé, tout sourire. Ils ont l'air beaucoup plus heureux que nos rappeurs...

J'arrive à Morgan station. Quartier de mon hôtel. Brooklyn.
Du monde partout, des caravanes en alu qui vendent des tacos et  des hamburgers. Les hipsters sont de sortie, ça parle latino, new yorkais, ça parle bobo et ça boit des jus organics. C'est cool.

L'hôtel est très correct. Propre. Je suis dans une chambre avec deux filles qui dorment quand j'arrive.  
5h en France. 23 h ici. Je m'endors.

 Petit déj à disposition ce matin, cream cheese en pot de 5 kg, lait en bidon, sirop d'érable par conteners... Il est 7h ici, la journée m'appartient!

Posté par Marie Pierson à 14:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]